Le Clos Rougeard sous le feu des projecteurs

Depuis quelques jours, la rumeur du rachat domaine du Clos Rougeard par Bouygues n’en finit plus d’agiter la blogosphère française et internationale du vin. Plongée dans un domaine fascinant.

Le Clos Rougeard sous le feu des projecteurs

Depuis quelques jours, la rumeur du rachat domaine du Clos Rougeard par Bouygues n’en finit plus d’agiter la blogosphère française et internationale du vin. Plongée dans un domaine fascinant.

Depuis quelques jours, la rumeur du rachat domaine du Clos Rougeard par Bouygues n’en finit plus d’agiter la blogosphère française et internationale du vin.

bouteilles.jpgL’information, initialement lâchée par la RVF a été reprise en boucle sur les réseaux sociaux, avant qu’un second post de la RVF ne vienne semer le doute sur l’avancée réelle des négociations entre l’entrepreneur du BTP et les propriétaires du joyau de Saumur. Profitons donc de l’agitation médiatico-financière que suscite cette potentielle transaction, pour nous pencher sur les terroirs remarquables du Saumurois, sur l’histoire du domaine et sur l’évolution de la cote de ses vins. 

 

Carte_vingoble.jpgLes 4 000 ha qui composent le vignoble saumurois se répartissent en 7 Appellations d’Origine Contrôlée (AOC) toutes situées sur la rive sud de la Loire, dans la partie orientale du vignoble de l’Anjou.

Quelques 450 exploitations fournissent annuellement 28 millions de bouteilles de vin rouge, de vin blanc, de vin rosé, effervescent ou liquoreux.

Attestée dès le début du 6eme siècle, la production des vins de Saumur connaît un essor important sous l’influence des riches monastères qui s’implantent alors dans la région. Épargné par la Guerre de Cent Ans, le vignoble ne cesse de croitre, culminant à une production de 900 000 hL/an à la fin du Moyen-Âge. 

C’est assurément la qualité constante des vins du domaine, combinée à la modeste production du domaine qui a concouru à faire enfler la cote des Clos Rougeard sur les marchés mondiaux :

cote_Wine_searcher.jpg

Selon Winesearcher, la cote du Bourg atteignait 358 € en décembre 2016, pour une offre mondiale de 111 bouteilles, tous millésimes confondus !

La brusque disparition de Charly Foucault en décembre 2015 a ouvert une crise de succession qui semble devoir se résoudre avec le rachat annoncé du domaine. Si d’aucun en doutait encore, le poids financier du potentiel acquéreur confirme le statut de véritable « icône » atteint par le Clos Rougeard. 

 


Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.

Stay in touch

Sign up to our newsletter

Follow us on social media

Le Cercle by Vintage & Cie,
199 rue du Faubourg Saint Honoré
75008 PARIS
Tél. 09 66 84 98 43
contact@vintageandcie.com

Sign in with Facebook, Twitter or email.

Created with NationBuilder