Pourquoi le Domaine Méo-Camuzet est-il un très grand?

Dans ce vaste village qu’est la Bourgogne des très grands vins, il n’est pas aisé de se faire un nom. Et entre les Rousseau, les Coche et autre Vogüe, se joue un jeu de préséance si subtile, qu’à défaut d’avoir goûté au Pinot noir de Vosne-Romanée dès sa naissance, nul n’est à l’abri d’un faux pas protocolaire qui pourrait lui valoir son allocation ! Mais qu’est-ce qui fait qu’un producteur puisse se prévaloir de ce statut de « très grand » domaine ? 

 

 

Un marché qui vous suit   

Certes, ce n’est pas parce qu’on casse la baraque sur les marchés qu’on est nécessairement un très grand producteur, mais impossible de se revendiquer du club des tout premiers sans briller dans les ventes aux enchères et sur les sites spécialisés. Wine Searcher consacre d’ailleurs une page entière au Domaine Méo-Camuzet, dont le Richebourg Grand Cru est un des vins les plus souvent recherchés sur la plateforme. En 2016, Drink Business plaçait les vins du domaine parmi les 25 meilleurs investissements à réaliser aux enchères. Cette légitimité apportée par la sanction des marchés trouve son pendant logique dans le réseau de distribution très aristocratique qui assure la distribution mondiale des vins : le mythique importateur Kermit Lynch aux USA, Berry Bros. à Londres… et des vins qu’on retrouve sur les tables les plus étoilées de la planète.

 

Un style reconnu par la presse  

Les marchés sont imparfaits et la seule qualité intrinsèque des vins ou leur rareté ne justifie pas toujours les écarts de prix qui distordent le secteur. Toutefois, il faut du style, une patte et une sacrée qualité dans la bouteille pour maintenir dans la durée des niveaux de prix élevés et des volumes de transactions importants. Si on en juge par les louanges presqu’unanimes des plus fins connaisseurs (Bettane & Desseauve ou Bernard Burtschy en France, Clive Coate, Jancis Robinson dans le monde anglo-saxon), l’inflation de la cote des vins du domaine ne serait bien que la conséquence légitime de la qualité des vins du domaine : finesse, précision des vinifications, un caractère à la fois charnel et structuré. En clair, les notes sont excellentes donc les prix flambent… Et la critique de voir de la grandeur dans les vins du domaine… 

Domaine_Meo-Camuzet.jpg

 

Le patrimoine viticole

On peut être le chouchou des médias et bénéficier d’un effet de bulle sur les marchés sans pour autant avoir son rond de serviette à la table des élus. Pour être admis dans le saint des saints, il faut disposer d’arguments bien tangibles, à savoir, des grands crus, des premiers crus, des climats d’exception et si possible, pas qu’un peu. De ce côté-là, le Domaine Méo-Camuzet n’a pas à rougir : 2,5 ha dans les grands crus (Richebourg, Clos de Vougeot, Corton…) et quelques raretés ultra-recherchées comme le Cros Parantoux. Au total, le patrimoine viticole totalise plus de 17 ha qui donnent annuellement 70 000 bouteilles.

 

 

Domaine_Meo-Camuzet_(2).jpg

Une belle histoire familiale et personnelle

En plus d’avoir tout bon, une star bourguignonne doit s’enorgueillir d’un parcours remarquable : conversion professionnelle ébouriffante ou plus classiquement légitimité d’un arbre généalogique bien garni. C’est le cas des familles Méo et Camuzet : quatre siècles revendiqués dans la vigne, des vignerons paysans qui au XIXème siècle accèdent à l’élite républicaine par l’éducation : des polytechniciens, des « Ponts et Chaussées », des élus, un bras droit du Général de Gaulle…  Une belle histoire familiale qui s’incarne dans le symbolique Château de Vougeot, dont la famille sera le dernier occupant privé.

Il faut attendre les années 1980 pour que les premières bouteilles soient vendues sous l’étiquette familiale, les vignes du domaine étant alors principalement confiées à des métayers. En 1988, Jean-Nicolas Méo reprend les rênes du domaine, aidé dans sa mission par un mentor extraordinaire, Henri Jayer, qui travaillait déjà pour la famille. C’est donc sous la houlette de Jean-Nicolas, que les vins, leur commercialisation et les louanges de la presse se conjuguent et valent au domaine d’accéder au statut informel d’icône de la Bourgogne.

 

Pour se faire une idée et pour enrichir votre collection : Les vins du Domaine Meo-Camuzet

Pour en savoir plus sur le Domaine : Le site officiel du Domaine

Pour mesurer le culte dont jouit le Domaine (article en anglais) : Vougeot vertical tasting in Forbes Magazine

Crédits photos : Compte Instagram du Domaine Méo-Camuzet


Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.

Stay in touch

Sign up to our newsletter

Follow us on social media

Le Cercle by Vintage & Cie,
199 rue du Faubourg Saint Honoré
75008 PARIS
Tél. 09 66 84 98 43
contact@vintageandcie.com

Sign in with Facebook, Twitter or email.

Created with NationBuilder