Le mystérieux Monsieur Thibault Liger-Belair

L’homme est un mystère, aussi complexe et profond que ses vins. Non pas qu’il se cache. Bien au contraire, Thibault est accueillant et extrêmement ouvert, même. En laissant affleurer tant de facettes de sa personnalité, il crée un effet de mirage éblouissant qui trouble la vue et les sens : homme pressé et entrepreneur, héritier au service d’une grande histoire familiale, biodynamiste un brin iconoclaste… Au final, c’est dans ses vins que se résolvent ses paradoxes. 

 

TLB_1.jpgDans les années 1990, il fait d'abord ses armes au sein de FICOFI dont il reste proche encore aujourd’hui. Entre grandes fortunes privées et sommeliers étoilés internationaux, Thibaut se crée un réseau et un statut de futur grand. Il poursuit l’aventure en prenant la direction des achats de WineAnCo, s’octroyant ainsi une précieuse expérience pour celui qui deux ans plus tard allait s’installer comme vigneron. « L'an 2001 : Thibault Liger-Belair, fils de Vincent, reprend l'exploitation des vignes données en métayage et crée le DOMAINE THIBAULT LIGER-BELAIR. » C’est par cette phrase que se conclue la présentation du domaine sur son site officiel. Celle-ci n’est en fait qu’une chronologie s’ouvrant en 1720 par la création d’une maison de négoce par un certain Claude Marey, écuyer du roi. En 1852, le Comte Louis Liger-Belair s’associe à son beau-père, le fils de Claude Marey. En 1982, les vignes de la famille sont données en métayage, dans l’attente de l’installation d’un éventuel héritier. 19 ans plus tard, c’est le retour programmé de Thibault, titulaire d’un BTS viti-œno acquis dans le Beaujolais en 1991.

 

En Côtes-de-Nuits, le domaine familial compte environ huit hectares, plantés à Vosne-Romanée, Nuits Saint-Georges, Gevrey-Chambertin et en appellations régionales auxquels s’ajoute la production d’un petit négoce ultra-qualitatif, Thibault Liger-Belair Successeurs. En 2008, le Domaine des Pierres Roses, créé à partir de parcelles sélectionnées avec une extrême minutie à Moulin-à-Vent en Beaujolais, enfante de son premier millésime.

Converties à la viticulture bio dès son installation, les vignes du domaine trouvent leur épanouissement grâce aux préceptes de la biodynamie, qui s’implante à partir de 2009. La biodynamie est d’ailleurs défendue avec conviction par Thibault Liger-Belair qui ira jusqu’au tribunal pour avoir refusé de traiter ses vignes du Beaujolais contre la menace hypothétique de la flavescence dorée, un ravageur de la vigne.

Difficile de parler succinctement du style des vins de Thibault. C’est le fruit d’un travail forcené à la vigne, mais c’est l’exigence de la viticulture en biodynamie qui l’impose ; c’est le résultat de choix de vinifications très sensibles : peu de pigeages, des températures de fermentation qui flirtent avec les 34°C et qui languissent plusieurs semaines ; c’est l’aboutissement d’un travail d’élevage précis comme de l’horlogerie suisse mais non-intrusif puisque les vins ne sont ni collés ni filtrés avant leur mise en bouteille.

 

Bourgogne « Les Grands Chaillots » 2014

Située sur la commune de Nuits, exactement dans l'axe des "Saint-Georges", cette parcelle donne des bourgogne de garde, structurés et très aromatiques, qu’il faudra savoir conserver deux à trois années avant de les déguster.

 

Nuits-Saint-Georges « La Charmotte » 2014 

Située elle aussi en bordure des premiers crus (aux Argilats et les Bousselots) dans la partie nord de l'appellation, son nom est la plus parfaite expression de son caractère : le charme des vins de Vosne-Romanée avec la structure des vins de Nuits-Saint-Georges.

Les sols sont argileux dans les 40 à 50 premiers centimètres puis on trouve les dégradations de la roche calcaire puis la roche mère. Ces sols à 2 niveaux donnent également des vins en 2 temps : souvent élégant en début de bouche, le vin par la suite prend de la tension pour finir sur la fraîcheur.

 

Les_Saint_Georges.jpgNuits-Saint-Georges Premier Cru « Les Saint Georges » 2014

S'il devait y avoir un Grand Cru à Nuits-Saint-Georges, ce serait sans nul doute les Saint-Georges.

C'est l'un des fleurons des vins du domaine avec une superficie de plus du quart des 7,5 hectares qui composent l’appellation. Cette vigne ancienne est plantée sur un sol brun calcaire, profond et très caillouteux, pour des vins riches et structurés, taillés pour la garde.

Située dans la partie sud de l’appellation, "Les Saint-Georges" sont considérés comme l'un des plus anciens climats, ce lieu-dit était déjà planté en l’an 1000. A la fin du XIXème siècle, Nuits fut autorisée à joindre à son nom celui du cru célèbre de « Saint-Georges ».

Ce sont des vins riches et opulents, avec souvent une belle structure tannique. Ce sont des vins de terriens mêlant souvent les arômes de fruits et d’épices aux arômes de champignons et de terres. C’est un des vins du domaine qui a la meilleure aptitude au vieillissement souvent plus de 10 ou 15 ans selon les millésimes.

Les vignes sont plantées sur un sol brun calcaire, profond et très caillouteux, pour des vins riches et structurés, taillé pour la garde.

 

Clos-Vougeot 2014

0.75 ha de vigne plantée en 1948.

La parcelle est située dans la partie sud de l'appellation, à l'angle du mur séparant les Echézeaux du Clos-Vougeot.

Son originalité tient dans la longueur de ses rangs - 200 mètres - sur trois sols différents :

- d’abord un sol caillouteux avec une importante proportion calcaire-argile,
- ensuite un sol constitué de petits cailloutis à forte proportion d’argile,
- enfin un sol plus fin avec des argiles et des limons.

 

Richebourg.jpgRichebourg 2014

0.55 ha de vigne plantée en 1936.

Cette parcelle, considérée comme l’un des plus grands crus de Vosne-Romanée et aussi la plus ancienne, est située dans la partie historique du Richebourg, au sud de l’appellation, à une cinquantaine de mètres au nord de la célèbre Romanée.

 

 

 

 

 

Corton Les Renardes 2014

Située dans le milieu du coteau, cette vigne âgée d’une quarantaine d’année pousse sur un sol caillouteux, composé d’argile noir. Cette appellation porte bien son nom de Renardes, car ses vins font toujours preuve d’une grande richesse avec des notes animales, de cuir et de fruits noirs.

 

Charmes Chambertin 2014

Situé sur le lieu-dit Aux Charmes, la partie la plus haute de l'appellation ; en bordure de la route des Grands Crus, juste en face de la frontière entre les Latricières-Chambertin et les Chambertin.

 

Moulin à Vent « Les Vieilles Vignes » 2014

Élevé comme un bourgogne, ce vin issus de Gamay âgés de 60 à 80 ans brille d’abord par sa minéralité très marquée : notes fumées et rocailleuses au nez, salinité en bouche. Le fruit est d’une grande pureté, très franc, très droit. Le vin gagne en expressivité après quelques minutes d’ouverture mais mériterait quelques années d’oubli pour affirmer son plein potentiel.

 

Moulin à Vent « Les Rouchaux » 2014

Un vin tout en retenue, un peu austère de prime abord. C’est la bouche, presque crayeuse pour reprendre les mots de Jancis Robinson, les subtiles aspérités des tanins qui séduisent avant les notes de fruits noirs, mûrs et qui laissent entrevoir un magnifique potentiel d’évolution.

 

Tous ces vins sont disponibles à la vente chez Vintage & Cie, nous contacter pour toute commande. 

 

Liens utiles

Pour plus d'information sur le domaine: Domaine Thibault Liger-Belair

Pour plus d'information sur Moulin-à-Vent : Article de Marthe Henry - L'Actu du Vin


Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.

Stay in touch

Sign up to our newsletter

Follow us on social media

Le Cercle by Vintage & Cie,
199 rue du Faubourg Saint Honoré
75008 PARIS
Tél. 09 66 84 98 43
contact@vintageandcie.com

Sign in with Facebook, Twitter or email.

Created with NationBuilder